Contactez - Nous

Panorama du cinéma vietnamien à Paris

Par L’équipe d'Amica Travel
06 Juin 2014

À l'occasion de l'Année France-Vietnam, la Cinémathèque francaise programme un cycle de projections sur le cinéma vietnamien du 11 au 22 juin. Cette rétrospective dessinera l'histoire d'une cinématographie mal connue, entre films d'intervention politique et fictions populaires. 

Panorama du cinéma vietnamien à Paris

Ce sont 36 longs métrages et documentaires, dont 31 films de 24 réalisateurs vietnamiens, qui se tiendront, en présence du réalisateur Dang Minh Nhat du 10 au 13 juin. Cela permet de découvrir des films rarement montrés et de tracer les grandes étapes de la cinématographie vietnamienne

Durant les guerres coloniales successives, la cinématographie vietnamienne est née et restée longtemps discrète, voire inconnue des cinéphiles occidentaux. Le cinéma vietnamien connait son premier film parlant, Le Cimetière hanté, en 1937 - aujourd'hui disparu. Les premiers studios vietnamiens ont été créés en 1956, même une école de cinéma à Hanoi en 1959 et ont produits plusieurs films de fictions et de documentaires au Nord comme au Sud du pays. 

Mais c'est véritablement en 1975, après la réunification du pays où on trouve l'aventure du cinéma vietnamien via des films montrant la réalité sociale tels que Terre abandonnée (1979) de Nguyen Hông Sên, Lumière éteinte (1981) de Pham Van Khoa....

Panorama du cinéma vietnamien

Pendant la période du renouveau (à la fin des années 1986), des films vietnamiens ont été inspirés par l'obsession de la reconstruction d'un pays, d'une société marquée par des conflits, dont Retour à Van Ly (1996) de Le Hoang, Vies de sables (1999) de Nguyen Than Van, encore Il fut un temps (2002) de la grande cinéaste de Viet Linh etc... Et sans oublier plusieurs cinéastes Viet Kieu qui commencent aussi à faire des films. 

Parallèlement, Dang Nhat Minh qui a censuré avec le film Quand viendra le dixième mois, devient l'un des réalisateurs vietnamiens reconnus dans son pays comme à l'étranger en succèdant plusieurs grands classiques tels que Nostalgie de la campagne, La Saison des goyaves...

Nostalgie de la campagne, un des films de Dang Minh Nhat

Dans le cadre du programme, cette rétrospective a pour but de rendre public le cinéma vietnamien contemporain, qui tarde encore à percer sur le plan international. Le panorama du cinéma vietnamien est néanmoins diversifié par de grosses productions commerciales inventant de nouvelles idoles locales comme Johnny Tri Nguyen, Bui Thac Chuyen, Phan Dang Di etc Enfin, d'autres films très récents des franco-vietnamien seront projétés.

Besoin de conseil
pour votre voyage

  • Notre conseiller(ère) vous répondra sous 48H
CONTACTEZ-NOUS
rejoignez-nous sur facebook