Contactez - Nous

Immersion au pays lolo noir, Cao Bang, Vietnam

Dominique Linel
Voyage effectué en couple a Mai 2016 a Vietnam

1. Bonjour Monsieur, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour. J'ai 60 ans retraité, français habitant en Belgique depuis 40 ans...passionné de photo, de livres, et de randonnées. Passions partagées avec d'autres et auprès d'autres.

2. Pourquoi avez-vous choisi le Vietnam comme destination de votre récent voyage ?

Le Vietnam est venu tout simplement, notre fille cadette y travaille. Amica Travel s'est imposé tout naturellement, d'abord par un avis positif de notre fille et par la suite comme étant l'organisme le plus proche de notre vision du voyage. Nous n'avons pas fait tout le voyage avec Amica Travel mais des excursions de 4 jours. Le premier au lac de Ba Be, Cao Bang ; le deuxième dans le delta du Mekong au pays Cham.

3. Quels ont été vos destinations coups de cœur lors du voyage ?

Lors de notre séjour au lac de Babe, le petit déjeuner chez nos hôtes et le gamin qui donner à manger et à boire à son oiseau avec deux baguettes. Un moment où le temps s’arrête, où on a l'impression de vivre dans un autre monde. La course effrénée du temps s'est enfin mise sur « pause » ou en ralenti, prendre le temps.

Un autre souvenir à Cao Bang, quand j’ai visité le village de Khuoi Khon, en pays Lolo Noir. Les motos nous ont chargés tous les trois à mi-chemin, sous un soleil implacable et une chaleur torride …

Immersion chez des Lolo noir, Cao Bang, Nord Vietnam
Douche en pays lolo noir

Accueillis par le chef de village, c’est un échange de sourires, nous partageons thé et litchis cueillis à même l’arbre, avec nos biscuits apportés de Belgique. Notre anglais est inutile, on parle « lolo » ici et un peu de vietnamien, mais on se comprend quand même et je rêve d’une douche.

Nous partons à travers le village, un panneau d’accueil mentionné Amica Travel, en partenaire de développement, nous ne sommes pas vraiment en terre inconnue. C’est magique, les montagnes, les rizières, les grappes de litchis partagées sur le chemin. Pas d’eau courante, pas d’électricité, parfois des sourires timides teintés de curiosité, des sourires plus volontaires souvent, toujours un geste de bienvenue.

Nous sommes regardés, observés et nous admirons les costumes portés, les femmes conduisant les buffles, les enfants, serpette à la ceinture dans le dos, revenant des champs et chargés de bois ou de feuillages. La vie est dure, mais les sourire sont partout en pays « Lolo »

Et au centre du village, le point d’eau, à la fois abreuvoir, lavoir, douche… je n’hésite pas, j’ôte ma chemise et rejoins les enfants jouant sous l’eau. C’est bon, trop bon cette fraîcheur toute relative, l’eau coule de ma tête à mes pieds, je ferme les yeux, je suis au Vietnam, un village « Lolo » perdu et je prends une douche au milieu des villageois aux regards amusés.

Les enfants s’approchent, me touchent, un blanc avec des cheveux gris et une barbe et un peu de ventre, c’est drôle, ils rient, moi aussi, c’est trop beau, j’ai de la chance de vivre ces moments-là…inoubliables.

Lors du second séjour ce fut dans le Delta du Mékong, la découverte de la « Cité Interdite » Ce n'était pas vraiment au programme de ce circuit mais notre guide devinant notre curiosité et voulant avoir l'impression des touristes que nous étions quant à ce site et l'ajout éventuel a un circuit nous y a conduit. Ce fut un vrai bonheur que cette confiance mais en plus un ravissement autant pour les yeux que pour la découverte du côté « culturel ». Impossible de passer sous silence notre incursion en pays Cham... la misère de cette ethnie…le mélange du tchador et du chapeau vietnamien sur la tête.

4. Ce voyage vous a t-il donné envie de découvrir d’autres régions du Vietnam ou d’autres pays en Indochine ?

Ces deux voyages de quatre semaines en appellent un autre .Notre fille travaille désormais à Hanoï, après deux années a Cao Bang. La retrouver au Vietnam est un double plaisir, elle et puis votre pays ! Ce sera pour 2019 et encore Hanoï car j'adore cette ambiance autour du « lac de la tortue », prendre encore le temps et encore et encore.

Et puis retourner du côté de Ha Giang tout au Nord. Notre première excursion dans cette région s'est déroulée sous une pluie continue durant les quatre jours…mais ce n'était pas encore avec Amica Travel....et puis revoir les paysages entre Cao Bang et les chutes de Ban Gioc.

5. Pourriez-vous nous partager un souvenir inoubliable parmi vos rencontres avec la population locale ?

Ne pas s'amuser a « faire » l'Indochine" en 10 jours ... mais savourer chaque moment qui passe, chaque rencontre avec l'habitant qu'il soit l'étudiant en anglais ou en français qui vous aborde dans un parc d'Hanoï, qu'il soit le pêcheur au filet au lac de Ba Be, qu'elle soit cette vieille dame au nord de Cao Bang dans un village loin de tout qui a du entendre parler français il y a longtemps et qui par son sourire vous dévoile son bonheur de vous rencontrer et de re-entendre cette langue "oubliée".

Que ce soit cette famille qui nous a ouvert la porte de leur pièce unique lors d'un orage phénoménal au cours de l'une de nos randonnées. On s'est assis qui sur un tabouret, qui sur le lit... qui sur un banc... et on a partagé nos biscuits belges, nos « wafers ». J'ai immortalisé ces visages d’enfants, de jeunes filles, de dames, des regards interrogatifs, curieux et souriants timidement. Prenez le temps de ces moments là... Vous ne « ferez » certes qu'une vallée, qu'une région sur les 10 jours mais quels bonheurs croisés et quelles richesses de rencontres.

Autres ressentis : Avec Amica Travel, nous avons apprécié la proximité avec les « gens » parfois trop vite pour moi.. .car j'aime prendre le temps de regarder, d’écouter, de voir. Je suis une "éponge" j'aime absorber, je ne comprends pas tout, je n'ose pas toujours, je ne parle anglais que très mal, mes yeux parlent pour moi, mon appareil photo est mon troisième œil, curieux mais pas violeur. Je prends le temps de m'attarder. Un luxe qu'Amica Travel sait offrir quand on le demande. Bien sur nous partons à deux avec le guide et le chauffeur, et on arrange notre voyage de quatre jours "à la carte", c'est un luxe certes mais un luxe qui apprend et qui ouvre les esprits et les cœurs.

Avec notre fille qui nous pilote au mieux, qui est pour nous notre "balise repère" quand l'incompréhension survient et que le smartphone fait alors des miracles. Entre elle et Amica Travel qui nous a fait découvrir de superbes paysages et des villages loin de tout au cœur des ethnies nous avons deux regards sur le Vietnam. Deux clefs qui nous ont ouvert bien des portes et appris a connaitre un peu déjà un pays merveilleux.

Articles récentes

Besoin de conseil pour votre voyage ?

Notre conseiller(ère) vous répondra sous 48H

CONTACTEZ-NOUS

Besoin d'inspiration pour votre voyage

paysages calcaires Ninh Binh Vietnam

Incontournables du Nord Vietnam

Collection des sites classiques du Nord

  • 10 jours 9 nuits
  • Incontournables
deux femmes apprennent écriture Yen Bai

Rizières et marchés ethniques du Nord Vietnam

De Mu Cang Chai à Ha Giang... Découvrir les rizières en terrasses, marchés colorés et villages de minorités ethniques

  • 12 jours 11 nuits
  • Hors des sentiers battus
habitants marché ethnique Ha Giang

Peuples des cimes

Grands espaces et minorités ethniques de l’Extrême Nord

  • 11 jours 10 nuits
  • Hors des sentiers battus