Nous contacter
4000 iles

Situées à l’extrémité sud du Laos, les 4000 îles, ou Si Phan Don en laotien, est un archipel composé de petites îles paisibles perdues au cœur d’un Mékong qui devient tumultueux avant d’arroser le Cambodge.

Les voyageurs apprécient particulièrement l’atmosphère détendue et hors du temps, les paysages naturels magnifiques et l’hospitalité des habitants vivant de la pêche, de la riziculture et de la culture maraîchère. Une pause détente idéale qui, dans un pays qui n’a pas d’accès à la mer, peut s’apparenter à un séjour balnéaire aux airs de robinsonnade.

Don Khong, Don Det ou Don Khône ?

Sur la multitude d’îles et d’îlots de tailles multiples seules trois îles peuvent accueillir des voyageurs en disposant d’une offre hôtelière restreinte, pour ceux qui cherchent le grand confort mais toujours plein de charme. Les points communs de ces trois îles : de belles étendues de rizières, une végétation luxuriante où les cocotiers poussent en jungle, des petits temples bouddhistes, des maisons en bois traditionnelles sur pilotis, des couchers de soleil somptueux et une hospitalité sincère. Ce qui les différencie :

  • L’île de Don Khong est la plus grande. Calme et agréable, on a plaisir à la parcourir à vélo pour aller à la rencontre de la vie villageoise typique du sud nonchalant.
  • L’île de Don Det est la plus touristique, fréquentée principalement par des routards du monde entier qui viennent profiter de la quiétude des lieux.
  • L’île de Don Khône, tranquille et familiale, est celle qui abrite les vestiges de la présence française notamment du réseau de chemins de fer qui a été installé au début du XXème siècle.

Les vestiges de la présence française

Durant la période coloniale, les colons français voulaient que le fleuve Mékong soit une voie navigable afin de développer le commerce fluvial. Cardamone, peaux, benjoin, ivoires, bois précieux sont acheminés vers Phnom Penh et Saïgon. Dans l’autre sens, du tissu et des objets manufacturés. Le Mékong étant impraticable dans cette région en raison d’impressionnantes chutes d’eau et de courants forts, l’administration coloniale décida de construire une portion de sept kilomètres d’une ligne de chemin de fer pour dépasser l’obstacle naturel infranchissable. Cette ligne fut construite en 1894 et saluée par le Gouverneur général d’Indochine Paul Doumer en 1897 lors de sa prise de fonction. La ligne fut abandonnée en 1940, lorsque les autorités coloniales décidèrent de construire une rocade de 22km pour contourner le problème.

La locomotive rouillée sur l’île de Khône, est le dernier vestige des tentatives françaises, au début du XXe siècle, de franchissement des chutes de Khône sur le Mékong. Elle témoigne d’un rêve colonial resté en l’état.
Autre curiosité en traversant le pont à 13 arches de 158 mètres de long, construit par les français pour relier les îles de Don Det et Don Khon. Au gré des déambulations on peut observer quelques vieux bâtiments administratifs de l’époque coloniale, malheureusement souvent en ruine, comme l’ancienne poste ou l’ancienne gendarmerie et poste des douanes.

Les spectaculaires chutes d’eau des 4000 îles

Deux spectaculaires chutes d’eau subliment cette magnifique région saturée d’eau :

  • Les chutes de Khone Pha Peng sont les plus impressionnantes chutes du Laos et même d’Asie du Sud-Est. Cet ensemble de rapides sur le Mékong ont une hauteur de 21 mètres et sont répartis sur près de 10 kilomètres. Avec l'un des débits les plus importants au monde, ces chutes infranchissables interrompent la navigation sur le fleuve et obligèrent les Français à construire une ligne de chemin de fer, afin de contourner l'obstacle. Les puissantes chutes de Khone Pha Peng offrent un spectacle naturel de toute beauté à contempler.
  • Les chutes de Li Phi se méritent au terme d’une belle balade à kayak ou de la traversée d'une jungle tropicale à pied ou à vélo. Les chutes de Li Phi, époustouflantes par la profusion surpuissante de ces flots, se brisant sur les nombreux rochers dans un vacarme assourdissant, est un spectacle de concert à voir absolument. Des pêcheurs locaux funambules bravent les flots tumultueux au péril de leur vie, pour tenter de capturer le célèbre poisson-chat géant du Mékong qui serait le plus gros poisson d'eau douce du monde, avec une longueur de 3 mètres et un poids pouvant aller jusqu’à 300 kilogrammes !

Les dauphins de l'Irrawaddy

L’observation des dauphins d’eau douce d’Irrawaddy est l’une des activités incontournables lorsque vous séjournez dans les 4000 îles. En bateau ou en kayak, vous avez l’opportunité à la frontière cambodgienne d’observer les dauphins d’eau douce de l'Irrawaddy, une espèce malheureusement menacée. Différents des dauphins de mer, ils n’ont pas la même tête et ont une nageoire différente. Ils ne font pas de saut comme leurs cousins en mer. On aperçoit le plus souvent leur tête et leur nageoire qui sortent de l’eau un court instant. Ne vous attendez donc pas à des triples saltos comme leur cousin Flipper !

Meilleure saison : de novembre à mai

Plus de photos

Les idées de voyage incluant "4000 îles"

laos famille enfants jouer

En famille / Laos

Les essentiels du Laos en famille

Les incontournables, les surprises, les parenthèses enchantées

13 jours à partir de 1678€

Douces splendeurs Laos et Cambodge

Combiné / Laos, Cambodge

Douces splendeurs du Laos et du Cambodge

Toutes les richesses historiques, culturelles et humaines du Laos et du Cambodge

14 jours à partir de 1745€

vat phou laos

Combiné / Vietnam, Laos

Combiné Nord Vietnam et Laos

De Hanoi à Vientiane

15 jours à partir de 1949€

Besoin de conseil
d’un expert ?

  • Notre conseiller(ère) vous répondra sous 48H
Contactez-nous