Contactez - Nous

Agence locale, spécialiste des voyages sur mesure : Vietnam, Laos, Cambodge & Birmanie

ancien village vietnam amica travel
Guide Culturel du Vietnam

La cuisine vietnamienne

la cuisine vietnamienne Amica Travel

Dans cette partie du monde, la cuisine vietnamienne fait office d’exception avec sa finesse, sa légèreté, son excellent rapport qualité-prix et son extrême diversité, avec près de 500 plats différents dénombrés.
La cuisine vietnamienne se distingue de la cuisine chinoise par une utilisation quasi nulle de sauces et plus d’herbes et de légumes naturels. Elle se distingue des cuisines khmères, thaïes et laotiennes par l’absence d’épices pimentés. Les recettes vietnamiennes sont souvent séculaires et les plus connues sont souvent nées dans les fins fonds des cuisines des familles populaires.

Les deux ingrédients de base de la cuisine vietnamienne sont le riz (d’ailleurs en vietnamien « aller manger » se dit « an com » littéralement « manger du riz ») et le nuoc-mam, sauce résultante de la fermentation de poissons salés.

L’extrême diversité de la cuisine vietnamienne se répartie entre une cuisine régionale du Nord, plus fine, moins abondante en garniture, moins sucrée que celle du Sud, où le lait de coco est souvent ajouté aux plats. La cuisine du centre se caractérise par son goût relevé, l’emploi des produits de la mer et la sculpture des légumes, héritage magnifié de la cuisine impériale de Hué.

Lors d’un repas traditionnel vietnamien, tout est disposé en même temps sur  la table ou directement par terre sur une natte, où chacun pioche par petites quantités dans n’importe quel plat avec des baguettes (attention à ne pas les planter verticalement dans votre bol, rappelant les bâtons d’encens pour les morts). La tradition veut que ce soit l’ancien qui commence et convie tout le monde à commencer à manger. Le tout s’arrose de la bia (bière) ou d’alcool de riz.

Voici quelques-uns des plats les plus emblématiques :

  • La soupe pho : la soupe originaire du Nord est devenu plat national. Un magnifique bouillon d’os, gingembre, anis, épices, clous de girofle, nuoc-mam et accompagné de nouilles blanches, de lamelles de poulet ou de bœuf et d’une panoplie d’herbes aromatiques.
  • Mien luon : soupe aux anguilles frites avec des vermicelles transparents faits à base de farine de riz et de manioc en poudre.
  • Lau : le « pot au feu vietnamien » à partager à l’image de la fondue bourguignonne !
  • Nem : l’une des spécialités les plus connues, appelé aussi « cha gio dans le sud et pâté impérial en France.
  • Banh cuon : c’est le ravioli vietnamien,  une farce qu’on enveloppe dans une pâte de riz cuite à la vapeur.
  • Bun rieu cua : soupe au bouillon de crabes.
  • Canh chua : soupe de poisson et de légumes à la saveur aigre-douce
  • Banh bao : brioche cuite à la vapeur farcie de viande porc, œufs de caille, oignons et champignons parfumés.

A noter que la France a laissé la baguette, devenu le « banh mi » (pain de mie), dans lequel les vietnamiens incorporent de la viande grillée de porc, bœuf ou poulet, carottes râpées, tranches de concombre et coriandre. On y ajoute de la sauce Maggi et un peu de piment. C’est l’une des plus authentiques nourritures de rues.

La France a aussi laissé le « fromage » : la vache qui rit, qui est un des rares à pouvoir se conserver en dehors du frigo ! Mais aussi le jambon, le pâté, les yaourts et les glaces dont raffolent aujourd’hui les vietnamiens.

La cuisine vietnamienne peut constituer à elle seule un voyage au Vietnam, pays du bien-manger !

Découvrez des recettes sur notre page Facebook consacrée à la cuisine vietnamienne !

Besoin de conseil pour votre voyage ?

Notre conseiller(ère) vous répondra sous 48H

CONTACTEZ-NOUS

VOUS AIMERIEZ PEUT-ÊTRE ÉGALEMENT LIRE

amica travel

Croyances et religions

La vie spirituelle des vietnamiens est façonnée par l’influence croisée de plusieurs croyances et religions
amica travel

Histoire

L'histoire du peuple vietnamien est une histoire touffue et mouvementée, marquée par des occupations étrangères
amica travel

Cuisine vietnamienne

La gastronomie est, tout en finesse et distinction, un point forts du tourisme vietnamien