Contactez - Nous

Agence locale, spécialiste des voyages sur mesure : Vietnam, Laos, Cambodge & Birmanie Demande de devis

Amica Travel vous offre à travers ses “Secrets d’ailleurs” des expériences intenses et émouvantes, comme rarement vous en vivrez.

Bougez selon votre humeur du moment

Vous êtes l’artisan et le créateur de votre circuit. La durée du séjour, l’itinéraire, les prestations sur place, tout est 100% personnalisable.

Retrouvez nos suggestions de circuits

L’équipe d’Amica Travel souhaite vous faire découvrir et aimer l’Asie du sud-est, la magie de ses paysages, la variété de ses cultures et l’hospitalité de ses populations.

Croyances et religions au Vietnam

pagode au vietnam

La vie spirituelle des vietnamiens, hier comme aujourd’hui, est façonnée par l’influence croisée de plusieurs croyances et religions : culte des ancêtres, bouddhisme, confucianisme, taoïste, christianisme, islam.

Au lendemain d’une domination chinoise de plus de mille ans (179 AC - 938 AD), les premières dynasties nationales (10ème- 14ème siècle) ont favorisé l’épanouissement du bouddhisme, tout en jetant les bases d’une éducation nationale axée sur le confucianisme. C’est à partir du 15ème siècle que ce dernier a pu, grâce aux profonds bouleversements agraires et sociaux, l’emporter sur le bouddhisme jusqu’à lors considéré comme religion nationale et marquer de son empreinte la société médiévale. Les rivalités interreligieuses étaient plutôt provisoires; le lettré confucéen, qui pratiquait bien évidemment le culte des ancêtres, était plus ou moins taoïste et bouddhiste ; le peuple mélangeait ces différents cultes. La Cour, elle, n’hésitait pas à organiser des examens spéciaux traitant des trois religions fondamentales.

Si le christianisme importé de l’Occident à partir du 18ème siècle n’a pas réussi à s’implanter au Vietnam comme religion nationale, c’est parce qu’il lui manque la tolérance des trois religions fondamentales. Elle supprimait toutes les divinités païennes, et interdisait le culte des ancêtres si cher au coeur de la population.

Mais le christianisme n’est pas pour autant refusé, bien au contraire. Dans ce pays ravagé pendant des siècles par les guerres, on assiste à une véritable coexistence pacifique des religions qui ne se nient pas mais qui se complètent.

Le Culte des ancêtres : Le culte des ancêtres est le trait le plus saillant de la vie spirituelle vietnamienne. Il est pratiqué dans tout le pays et par tous les Vietnamiens, quelle que soit leur appartenance sociale ou leur idéologie politique....Détails

Le bouddhisme au Vietnam : Le bouddhisme est largement défini non pas comme une religion mais plutôt comme une philosophie orientale, fondée en Inde par Siddhârta Gautama (vers 560-483 av. J.-C.), prince de la tribu des Sakya, connu sous le nom de Bouddha "l'Illuminé". Le but de cette philosophie est de sortir du cycle des réincarnations et accéder au nirvana (affranchissement éternel de la succession d'épreuves qu'est la vie terrestre)....Détails

Le Confucianisme au Vietnam : Tout comme le bouddhisme, le confucianisme n’est pas une religion au sens strict du mot, mais plutôt une philosophie morale, fondée par Confucius (551-479 av.JC), qui ne se préoccupe ni des origines du monde, ni des fins invraisemblables de l’homme dans l’au-delà....Détails

Le taoïsme au Vietnam : Le taoïsme (Lao Giao ou Dao Giao) est né en Chine. On le doit à Lao Tseu (Laozi) ou Thai Thuong Lao Quan, surnom qui signifie, littéralement, le Vieux Sage. Ce philosophe aurait vécu au VI e siècle av.J-C.,mais son existence est mise en doute....Détails