Nous contacter
ancien village vietnam
Guide Culturel du Vietnam

batons encens allumes
La fumée des bâtons d'encens sert à relier le monde des vivants à celui des défunts. 

Quoi de plus mystique, de plus ensorcelant, que les volutes de fumée odorante de bâtonnets d’encens qui s’élèvent vers le ciel dans la pénombre d’une pagode ? Magie d’une Asie pieuse éternelle qui se dilue dans les volutes bleutées alors que sonne le gong. Image d’Epinal pour le voyageur, l’offrande des encens est un rituel millénaire, incontournable, sacré lors des fêtes ainsi que dans le culte des ancêtres au sein de chaque famille vietnamienne. L’encens, un certain parfum de la culture vietnamienne.

Un rituel religieux ancré dans la culture vietnamienne

« Il suffit d’installer un brûle-parfums pour que le Divin soit présent », écrivait un patriarche taoïste du XIIIe siècle. L’offrande de l’encens crée le climat propice à l’élévation spirituelle. Pour les Vietnamiens, brûler de l’encens établit le lien entre la terre et le ciel, portant les prières au ciel. Ce rituel religieux est pratiqué aussi bien chez soi sur l’autel des ancêtres que dans les temples et pagodes. Cette pratique traditionnelle est particulièrement respectée lors des 1er et 15e jours du mois lunaire, des anniversaires de la mort des proches et bien sûr lors du Têt traditionnel, le nouvel an lunaire vietnamien. Le bâton d’encens est un élément sacré pour les Vietnamiens. Allumer un bâton d'encens est le premier geste rituel de tous les cultes, le parfum est destiné à attirer l'attention de la divinité ou de l'esprit et de leur transmettre ses prières.

On distingue deux types d’encens. Le plus répandu est le bâtonnet de bambou dont l’extrémité est peinte en rouge. On trouve également des spirales d’encens sous forme de cône, de tailles différentes, que l’on suspend au plafond.

différents encens vietnam
Dans cette pagode d'Hô-Chi-Minh-Ville on y observe deux encens différents : les bâtons et les spirales. 

Brûler les baguettes d’encens est intimement lié à la vie spirituelle des Vietnamiens et répond à des codes bien particuliers. Afin de favoriser la prospérité il est de coutume de brûler un nombre impair de bâtons d’encens, avec un minimum de trois bâtons. On doit ensuite les tenir des deux mains et les disposer respectueusement sur l’autel afin de montrer son respect et son humilité. Puis, sans tourner le dos à l’autel, debout ou à genoux, vient le temps de la prière alors que les bâtons d’encens brûlent dégageant une odeur âcre et un peu doucereuse.

La fabrication traditionnelle des bâtons d’encens

fabrication encens namdinh
Fabrication de l'encens à Nam Dinh

Un peu partout dans les zones rurales du Vietnam on trouve des fabriques traditionnelles de bâtons d’encens où nombre de familles vivent de cet artisanat centenaire, dont le savoir-faire se transmet de générations en générations. La fabrication des bâtonnets d’encens est un travail minutieux exigeant une grande habileté et qui comprend plusieurs opérations. 

Tout d’abord il faut débiter des bûchettes de bambou pour en faire de fins bâtonnets qui sont passés ensuite sur un peigne afin de les arrondir. Puis, les extrémités sont peintes en rouge alors que l’on enduit d'encens les deux tiers restant de la longueur. L’encens est obtenu à partir de substances végétales odoriférantes, lesquelles sont réduites en poudre et enduites sur les bâtonnets. Ces derniers sont ensuite séchés au soleil pour garder leur teinte et leur parfum avant d’être emballé dans un beau papier rouge.

poudre substances vegetales odoriferantes
Les substances végétales odoriférantes sont réduites en poudre

machine enduire poudre encens
Machine qui permet d'enduire la poudre d'encens

pied batons encens rouge
Le pied des bâtons d'encens est peint en rouge

Les fabriques d’encens connaissent une forte activité à l’approche du Têt. A cette occasion, des milliers de bâtons d'encens sont allumés dans les temples et dans les maisons sur les autels dédiés aux ancêtres.

Visiter une fabrique artisanale d’encens dans un village spécialisé à Hanoï, comme à Lieu Xa, est une expérience de voyage intéressante au plus près des traditions locales, hors des sentiers battus. Toutefois si vous ne pouviez le faire, vous aurez toutes les chances d’observer comment on enduit d’encens les bâtonnets à Hué où des artisans sont présents à l’entrée des principaux tombeaux des empereurs.

Sinon rien de tel que de se rendre dans une pagode ou un temple pour assister au spectacle des encens se consumant lentement, saturant l’air d’une senteur suave et fine. Les pagodes chinoises du quartier de Cholon à Saigon abritent certains des plus beaux encens en forme de spirale. L’effet de ces cônes suspendus au plafond dégageant leur fine fumée bleutée est tout à fait saisissant et nous entrouvent les portes d’un autre monde.

ATTENTION. Lorsque vous mangez du riz dans un bol avec des baguettes. Ne jamais planter vos baguettes dans votre bol de riz. Cela symbolise l’offrande mortuaire de deux bâtons d’encens.

Besoin de conseil pour votre voyage ?

Notre conseiller(ère) vous répondra sous 48H

Contactez-nous

Vous aimeriez peut-être également lire

pagode tay phuong

Les pagodes

Le Vietnam compte près de 1500 pagodes avec des traits architecturaux et culturels originaux

Le confucianisme

Le confucianisme n’est pas une religion au sens strict du mot, mais une philosophie morale

Le culte des ancêtres

Le culte des ancêtres est le trait le plus saillant de la vie spirituelle vietnamienne

Guide du Vietnam

guide vietnam

Quand partir

Comment

Combien...

Vous trouverez toutes les réponses à vos questions pour préparer votre voyage au Vietnam

Le format de votre email n'est pas valide.

Télécharger