Contactez - Nous

Sur les traces de la guerre d’Indochine

Sur les traces de la guerre d’Indochine

L’histoire et les principaux sites de mémoire lors du conflit indochinois

Hanoi - Dien Bien Phu - Son La - Mu Cang Chai - Thac Ba - Ba Be - Cao Bang - Lang Son - Baie d’Halong - Hanoi

Un circuit taillé sur mesure par des passionnés d’histoire pour des férus d’histoire. Si la trame de ce voyage est le conflit indochinois, il n’est parfois qu’un prétexte pour découvrir des paysages grandioses et d’aller à la rencontre de populations bigarrées à l’accueil chaleureux et sincère.

Durée

16 jours 15 nuits

Pays

Lors du circuit pour les férus d’histoire du Vietnam vous aimerez

Découvrir les sites majeurs de la guerre d’Indochine :

  • Dien Bien Phu (bataille finale)
  • Son La (pénitencier)
  • Tu Le (bataillon Bigeard)
  • Viet Bac – base stratégique du Vietminh
  • Cao Bang (bataille sanglante sur la RC4)
  • Lang Son (ancienne garnison)

Les paysages vertigineux :

  • Les amphithéâtres de rizières en terrasses de Mu Cang Chai
  • La superbe vallée rizicole de Tu Le
  • Les lacs Thac Ba et Ba Be
  • Les forêts karstiques de Cao Bang
  • La majestueuse baie d’Halong

Les plus d’Amica :

  • La rencontre avec un spécialiste français à Hanoi
  • La possibilité de se faire accompagner, à votre convenance, sur les sites par ce spécialiste
  • Un juste équilibre entre culture/nature et rencontres
  • Les nuits chez l’habitant
  • Une nuit à bord d’une jonque de charme dans la baie d’Halong

Faites durer l’expérience :

  • Découvrez les sites de la guerre contre les Américains dans le Centre et le Sud du pays
  • Une extension culturelle à Siem Reap, à la découverte des temples d’Angkor
thai ethnic
portrait general giap Vietnam

Portrait du général Giap, Vietnam

forteresse française Dien Bien Phu Vietnam

Bataille de Dien Bien Phu, Vietnam

plan de Lang Son Vietnam

Plan de la ville de Lang Son, Vietnam

grand mere Pham Viet Song Vietnam

Grand-mère du Nord Vietnam

baie d'halong Vietnam

Baie d'Halong, Vietnam

Hugo Genin specialiste francais de la guerre d'Indochine Vietnam

Hugo Génin, spécialiste français de la guerre d'Indochine

transmission radio durant bataille Dien Bien Phu Vietnam

Échange radio pendant la bataille de Dien Bien Phu

soldats coloniaux Lang Son Vietnam

Soldats coloniaux à Lang Son, Vietnam

president ho chi minh au viet bac vietnam

Président Ho Chi Minh à Viet Bac,Vietnam

soldats guerre d'indochine Vietnam

Soldats de la guerre d'Indochine

femme dao Thac Ba Vietnam

Femme Dao à Thac Ba, Vietnam

lac Thac Ba Vietnam

Lac de Thac Ba, Vietnam

fille hmong Cao Bang Vietnam

Fille Hmong, Cao Bang, Vietnam

rizierre en terrasse Mu Cang Chai Vietnam

Rizière en terrasse à Mu Cang Chai, Vietnam

Chez habitant Ba Be Vietnam

Chez Tap à Ba Be, Vietnam

rizierre Tu Le Yen Bai Vietnam

Rizière en terrasse à Tu Le, Yen Bai, Vietnam

montagnes Cao Bang Vietnam

Montagnes de la province Cao Bang, Vietnam

  • Avion
  • Hôtel
  • Cyclo pousse
  • Voiture
  • Hôtel
  • Avion
  • Hôtel
  • Voiture
  • Hôtel
  • Hôtel
  • Balade pied
  • Voiture
  • Hôtel
  • Voiture
  • Maison d'hôte
  • Marche
  • Voiture
  • Nuit chez l'habitant
  • Balade pied
  • Vélo
  • Voiture
  • Nuit chez l'habitant
  • Balade bateau
  • Activité habitant
  • Voiture
  • Nuit chez l'habitant
  • Barque
  • Nuit chez l'habitant
  • Bateau local
  • Balade pied
  • Voiture
  • Hôtel
  • Marche
  • Voiture
  • Hôtel
  • Voiture
  • Croisière
  • Baignade
  • Kayak
  • Nuit sur bateau
  • Voiture
  • Croisière
  • Hôtel
  • DESCRIPTIF DU PROGRAMME

Jour 1  Hanoi

Arrivée à l’aéroport de Hanoï. Accueil par votre guide francophone et transfert à l’hôtel situé au centre de la ville (30 km – 45 minutes). Installation à l’hôtel, puis temps libre.

La fin de l’après-midi est consacrée à une balade en cyclo-pousse dans le vieux quartier, dit quartier des 36 métiers. Vous découvrirez une ville de poésie, une ville marchande, une ville qui vous étonnera par la vie de ses habitants, une ville prise entre tradition et modernité.

Thé au Sofitel Métropole, haut lieu chargé d’histoire puis retour à votre hôtel après une halte au bord du lac de l’Epée Restituée.

Nuit à l’hôtel.

Jour 2 Hanoi, histoire et tradition

La découverte de Hanoi débute par son centre politico-administratif : le Mausolée de Ho Chi Minh sur la place de Ba Dinh où fut déclaré, le 2 septembre 1945, l’indépendance du Vietnam. Promenade dans les jardins de l’ancien Palais du gouverneur d’Indochine (actuel Palais présidentiel) abritant également le modeste Logis sur pilotis d’Ho Chi Minh, un musée dédié à ses actions révolutionnaires.

Au pouvoir temporel succède la visite de deux hauts lieux spirituels des environs : la Pagode au pilier unique (11è s.) et la Pagode Tran Quoc, la plus ancienne de la capitale (6è s.), relocalisée en 1615 sur les rives du lac de l’Ouest. Passage devant l’ancien bâtiment de la Direction des finances de l’Indochine, construit entre 1925 et 1928 selon les plans de l’architecte français Ernest Hebrard, siège actuel du Ministère des affaires étrangères du Vietnam, ainsi que les locaux de l’ancien lycée Albert Sarraut devenus siège du Comité central du Parti communiste du Vietnam…

Continuation après le déjeuner avec la visite du musée d’ethnographie de Hanoi, une excellente occasion de découvrir l’incroyable diversité ethnique du pays et un préalable à vos futurs rencontres durant votre voyage. Découverte du Temple de la Littérature, une magistrale représentation de l’architecture traditionnelle dédiée, sous la période monarchique, au culte de Confucius, des lettres et grands lettrés du royaume. Centre spirituel mais aussi intellectuel car il abritait depuis sa fondation (1070) une école supérieure préparant aux concours littéraires : le Collège des fils de l’Etat.

Jour 3 Conférence sur la guerre d’Indochine

Dans les locaux d’Amica Travel, conférence durant la matinée, suivie d’une table ronde, avec Hugo Génin, auteur d’une étude postdoctorale  "mémoire des anciens combattants de l’Armée populaire du Vietnam de Điện Biên Phủ", étude qui l’a amenée à étudier de fond en comble différentes étapes de la guerre d’Indochine avec une vision croisée. Docteur en histoire, Hugo Génin habite Hanoi depuis plus de dix ans, ce qui lui permet d’avoir une connaissance approfondie sur l’évolution de la ville et du pays.

Dégustez, au déjeuner, la spécialité la plus renommée de Hanoi : le Cha Ca (Poisson grillé avec des herbes aromatiques, servi avec du vermicelle) dans un restaurant familial occupant une ancienne maison.

Après le déjeuner, transfert à l’aéroport et vol vers Dien Bien. A bord d’un ATR72, survolez les montagnes du Nord-Ouest du Vietnam avant d’atterrir, parfois de manière sensationnelle, sur la piste unique de l’aéroport dans la cuvette de Dien Bien.

Transfert à votre hôtel puis temps libre.

Jour 4 Dien Bien Phu, du côté vietminh

Visite du musée de Dien Bien Phu relatif à la bataille et la guerre d’Indochine et des vestiges de matériels militaires (canons, chars, affuts mitrailleuses…) qui sont à proximité du poste de commandement français ; les fossés avec l’emplacement du poste de commandement d’artillerie et le Pont Bailey.

Après-midi, excursion à 30 Km dans la vallée de Muong Phang au Nord de Dien Bien. Visite des vestiges de l’ancien poste de commandement des forces Viet minh. Le Général Vo Nguyen Giap et ses collaborateurs y ont resté pendant 105 jours (du 31 janvier au 15 mai 1954) pour diriger l’ensemble des opérations. Passage ensuite aux positions d’artillerie vietnamiennes reconstituées.

Nuit à l’hôtel.

Note : 

  • Trajet en véhicule de 2 heures - 70 km

Jour 5 Dien Bien Phu, du côté français

Découverte d’autres sites de la Bataille de Dien Bien Phu : la colline Dominique 2, point d’appui le plus haut qui permet d’avoir une vue panoramique sur toute la vallée; la colline Eliane 2 en passant par le cimetière vietnamien à son pied, la colline Gabrielle au nord de la vallée. Petit transfert ensuite jusqu’à un village de l’ethnie Tay. Balade dans le  village et rencontre avec les habitants. Témoignage d’anciens qui ont vécu la guerre en tant que civils.

L’après-midi dédié au poste de commandement français. Fin de la visite par le mémorial français, suivi d’une balade à pied au pied de la colline Dominique 2.

Nuit à l’hôtel.

Jour 6 Son La et l’ancien camp de Na San

L’après-midi, visite des vestiges restaurés du Pénitencier colonial de Son-La, monument historique classé et lieu de mémoire en l’honneur des révolutionnaires et patriotes vietnamiens s’étant opposés au joug colonial. C’est ici que des centaines de cadres du Viet minh ont été emprisonnées.

Poursuite vers une vingtaine de kilomètre au sud de Son-La, au site de l’ancien camp retranché de Na San où ont eu lieu de grands affrontements, à la fin de 1952, entre l’armée vietminh dirigé par le général Vo Nguyen Giap et l’armée de l’Union française. La défaite subie par le vietminh à Na San a conforté l’idée, pour les français, de créer un autre camp retranché, celui de Dien Bien Phu, dans l’espoir d’y anéantir une fois pour toutes les forces de Giap. C’est dans cette cuvette que le général Salan ordonna au 6eBPC du général Bigeard et à tous les petits postes du pays thaï de se replier. Pour gagner du temps, le général Salan monta une opération de diversion baptisée opération « Lorraine » pour but principal de détourner les unités du vietminh du camp retranché de Na San, en cours d’aménagement.

Retour à  Son La en fin de journée.

Nuit à l’hôtel.

Note :

  • Trajet en véhicule de 5 heures - 180 km

Jour 7 La chaine Hoang Lien, au cœur du pays Hmong

Départ de Son La vers le cœur de la chaine de Hoang Lien Son, qui traverse le Haut Tonkin du Nord au Sud. Après quelques longues vallées roulantes aux pentes douces, traversée de la Rivière Noire à Muang La par un nouveau pont. Vous quittez ainsi la région dont la population thai est majoritaire pour rentrer dans une région de haute montagne peuplée essentiellement de Hmong dont les nombreux hameaux sont perchés à flanc de montagne. Après le pont, le voyage se poursuit par une superbe petite route serpentant le long d’un réservoir du barrage de Nam Chien et offrant de magnifiques paysages de rizières en terrasse sur une cinquantaine de km.

Arrivée en fin de la matinée à Nam Khat, grand village Hmong. Installation dans un gîte montagnard tenu par une famille Hmong, perché sur un promontoire.  Sa situation privilégiée offre une vue exceptionnelle sur une vallée tapissée de rizières avec en toile de fond les montagnes et leurs foulards de brume. 

L’après-midi, court transfert vers La Khat, à quelques kilomètres du gîte. Composé d’une vingtaine de foyer Hmong, ce village se niche dans une petite vallée sculptée des rizières en terrasse. Marche sur un petit chemin qui traverse le village et mène à un autre village de l’ethnie Hmong de Cang Dong. Reprise du véhicule et retour en fin de l’après – midi au gîte. Reste du temps est libre. Nuit et dîner au gîte, en chambres privatives ou en dortoir

Note : 

  • Trajet en véhicule de 4 heures - 100 km

Jour 8 Tu Le, la vallée du « bataillon Bigeard »

Après le petit déjeuner départ vers Tu Le situé à une vingtaine de kilomètres au sud du gite.  Les combats de Tu Lê sont une suite d’affrontements qui eurent lieu du 16 au 23 octobre 1952 dans la moyenne région du Haut-Tonkin durant lesquels le 6e Bataillon de Parachutistes Coloniaux (6ème BPC) du commandant Bigeard s’est opposé aux divisions 308 et 312 du général Giap. L’objectif de ce dernier était de lancer ses troupes à l’offensive à travers la moyenne puis la haute région pour déboucher sur le Mékong et le Laos, régions peu affectées par la guérilla et relativement calme, dans le but de mettre en difficulté le Corps Expéditionnaire Français en Extrême Orient (CEFEO) qui n’avait pas les effectifs nécessaires pour combattre sur l’ensemble du territoire de l’Indochine française. L’offensive sur Nghia Lo ayant été révélée par des informateurs, le général Salan, commandant en chef du CEFEO, décide de parachuter le 6ème BPC afin de renforcer les petits postes occupés dans les montagnes par des troupes autochtones et tenter de contrer l’offensive de Giap. Au soir du 16 octobre, jour du parachutage, le rapport est de 665 parachutistes du 6e BPC contre environ 10 000 Bo Doi des divisions 308 et 312. L’ensemble des combats se terminera par un repli héroïque du 6e BCP et des soldats rapatriés des deux postes pris par le Viet Minh, le commandant Bigeard réussissant à ramener pratiquement tous ses hommes jusqu’à la rivière Noire.

La vallée de Tu Le est aujourd’hui peuplée d’un millier de familles de l’ethnie Thai. Elle est encerclée de trois côtés par de hautes montagnes et coupée en deux par une belle rivière. De beaux villages s’établissent sur les pentes montagneuses et s’ouvrent sur de larges champs où depuis quelques décennies, la culture du riz remplace celle du pavot. Départ pour une promenade facile de 2 -3 heures à pied à travers les champs de riz et les villages, peuplés des ethnies Hmong et Thai blanc.

Continuation de la route après le déjeuner chez un habitant pour la grande vallée rizicole de  Nghia Lo. Rencontre et installation chez un habitant Thai blanc du village de Nghia An, adossé à une colline de la vallée de Nghia Lo. Vous aurez l’occasion de goûter à l’hospitalité légendaire des Thai blanc. En fin de l’après-midi, circuit à vélo dans les villages : une découverte au plus près du monde et des habitudes des villages Thai-noir, Thai-blanc.

Retour chez nos hôtes et diner en leur compagnie, moment privilégié où partage et convivialité sont de mise. 

Nuit en dortoir chez l'habitant.

Note : 

  • Trajet en véhicule de 3 heures - 90 km

Jour 9  Chez les Dao du lac de Thac Ba

Départ le matin pour l’extrême est de la province de Yen Bai, à destination du lac Thac Ba, le plus grand lac artificielle du pays. Traversée du mythique Fleuve Rouge pour atteindre Yen Bai. En 1930, la ville, qui abritait une garnison française, connut une mutinerie féroce constituant le trouble le plus sérieux dirigé contre la colonisation. Poursuite en direction du lac Thac Ba.

Arrivée vers midi au village de Vu Linh peuplé de Daos à pantalon blanc, au bord du lac. Installation chez l’habitant dont la maison est noyée dans la verdure.

L’après-midi, balade en bateau sur les eaux du lac hérissées de centaines petits îlots couverts de végétation. Observation des activités des habitants du pourtour du lac : sylviculture et plantations de manioc, pêche au carrelet et levée des casiers traditionnels à crevette, élevage piscicole en cage, élevage bovin et caprin, bateaux taxi…Possibilité de prendre un bain régénérant dans les eaux du lac.

Nuit en dortoir chez l'habitant.

Note : 

  • Trajet en véhicule de 3 heures 30 - 125 km

Jour 10 Zone de Viet Bac, base stratégique du Vietminh

Après avoir quitté nos hôtes, direction le Parc National de Ba Be par une route bordant d’ondulantes plantations de thé. Après avoir dépassé Tuyen Quang, itinéraire dans la zone historique ATK Dinh Hoa, ancienne Zone libre du Vietminh, délimitée par le triangle reliant la ville de Tuyen Quang à celle de Thai Nguyen et au lac Ba Be. Elle fut la zone de replie principal, au lendemain de la seconde guerre mondiale, du gouvernement Vietminh de la RDVN.

40 km après Tuyen Quang passage à proximité de Tan Trao, lieu de mémoire capital de la Révolution d’Aout 1945. Y fut prise la décision de lancer l’insurrection générale (le 13) et Ho Chi Minh y fut nommé Président du gouvernement provisoire de la RDVN. Sur les hauteurs de Cho Chu, centre administratif de la Zone libre du Vietminh, possibilité de visiter un ancien bagne colonial où furent détenus de célèbres révolutionnaires Vietnamiens.

Arrivée en fin d’après-midi au Parc national (du lac) Ba Be. Le site est caractérisé par un lac naturel alimenté par trois cours d’eau et enchâssé dans de hautes formations calcaires encore largement recouvertes de forêt primaire subtropicale. Les villages du pourtour du lac sont majoritairement peuplés par l’ethnie Tay. Ceux des hauteurs, plus rares, sont occupés par les Dao et les Hmong. Site naturel rare et vivant de par les activités agricoles et extra-agricoles des habitants ; très sympathiques mais non moins rudes… Les coudées sont franches et la potion… à base de maïs !

À l’arrivée, embarquement sur une longue barque à moteur pour rejoindre à proximité le village de Coc Toc : hameau de l’ethnie Tay situé sur une anse du lac, au pied d’un massif boisé et à l’écart des flux touristiques. Au bout du hameau, en lisière de jungle, hébergement chez notre ami M. Tap dont la femme vous régalera d’une cuisine campagnarde vraie de vraie, sûre de sa main. 

Nuit en chambre privée chez l'habitant.

Note : 

  • Trajet en véhicule de 5 heures 30 - 180 km

Jour 11 Découverte du lac Ba Be

Le matin, embarquement pour une croisière d’environ 1h30 sur le lac et la rivière Nang, dans laquelle il se déverse. Débarquement et début de la marche, en terrain plat, qui vous conduit vers des villages Tay et Hmong. Coiffes de chaumes sculptés pour village à peindre.

Après deux heures de marche, reprise de votre embarcation. Le long de parois karstiques vertigineuses, descente de la rivière jusqu’au hameau de Dau Dang, qui s’étire sur les deux rives et figure la limite de navigabilité de la rivière. Déjeuner chez « Ong Pirates », vaillant personnage de cette zone des confins du Parc puis balade à pieds en direction des rapides. Dans l’après-midi, retour au village de Coc Toc en bateau où nous attendant nos hôtes. Possibilité de se joindre à la famille pour la préparation du diner. Nuit en chambre privée chez l'habitant.

Note : 

  • Trajet en bateau de 4 heures

Jour 12 Lac Ba Be – Cao Bang

Le matin, marche facile d’une heure le long du lac et d’une enfilade de petits hameaux pour  retrouver le véhicule. Transfert vers Cao Bang par une belle route de montagne, en passant par le col de Ngan Son. Cao Bang, province des hauts plateaux au Nord, à la frontière avec la Chine, est habitée par plusieurs minorités ethniques : Tay, Nung, Dao et Hmong.

Ville de garnison permettant de contrôler les communications entre le Vietnam du Nord et la Chine, Cao Bang se trouvait au bout de la RC4, la fameuse “route sanglante” qui ravitaillait les places fortes de Lang Son, Na Cham, That Khê et Dong Khê.

En 1950, au lendemain de la victoire de Mao sur les nationalistes, la pression vietminh sur les postes militaires de la Route coloniale N04 s’accentue (136 km de Lang Son à Cao Bang). Le commandement français choisit d’évacuer par la RC4 la ville de Cao Bang, place forte de 1600 hommes. C’est la colonne Charton. La colonne Lepage doit arriver de That Khe avec 3 200 hommes pour recueillir Charton, en effectuant la jonction au Nord de Dong Khe. Problème, les forces vietminh ont coupé la RC4 à hauteur du poste de Dong Khe le 18 septembre. Le plan d’évacuation tombe à l’eau mais l’ordre d’évacuer est maintenu (3 octobre). La colonne Lepage ne réussit pas à rouvrir le passage et tente de faire la jonction avec Charton à l’ouest de Dong Khe. Les forces vietminh sont estimées à 35 000 hommes (une trentaine de bataillon). La météo puis la géographie et la végétation empêchent l’intervention de l’aviation…

Le 8 octobre, des deux colonnes, seuls 12 officiers et 475 hommes de troupe arrivent à That Khe, où on les attend pour évacuer… C’est la première grande défaite française de la guerre d’Indochine. En quelques jours, le Corps expéditionnaire vient de perdre 5000 hommes sur les 7700 engagés (colonnes + postes + parachutages). Le 18, le commandement évacue en catastrophe la ville de Lang Son, malgré l’absence de menace. Le vietminh se contente alors d’occuper la RC4 au Nord de That Khe.

Arrivée à Cao Bang en fin de l’après-midi. 

Nuit à l’hôtel.

Note : 

  • Transfert de 3 heures 30 - 120 km

Jour 13 Le long de la RC4 historique

Départ à destination de Lang Son en empruntant la Route Nationale N°4 : célèbre Route Coloniale 4, via Dông Khê et That Khê. Visite d’un ancien poste militaire colonial à Dong Khe.

Détour en véhicule à la vallée de Quang Liet marquée par l’empreinte de l’histoire militaire coloniale, et plus précisément la débâcle de l’évacuation du poste de Cao Bang. Route sur le haut de la vallée de Quang Liet à proximité du lieu de jonction entre les colonnes Charton et Lepage. La RC4 étant occupée par les bataillons vietminh à hauteur de Dong Khe, Charton reçu l’ordre d’emprunter l’ancienne piste Nam Nang – Quang Liet.

Vous effectuerez la jonction avec le trajet de la colonne Charton, dans un grand virage après un carrefour, dans une zone boisée. Vous suivrez le cheminement de la colonne jusqu’à l’entrée dans la vallée de Quang Liet ; là où, le 5 octobre, elle fut aussitôt attaquée par le vietminh. Ce qui l’obligea à déborder, à l’ouest, sur les crêtes… Elle fut anéantie le 7 octobre, à quelques km de là, peu après que les débris de la colonne Lepage aient réussi à la rejoindre.

En début d’après-midi, reprise de la RC4 jusqu’à Lang Son : axe routier bordé par des villages Tay et Nung.

Arrivée à Lang Son et visite de la Grotte Pagode Tam Thanh, qui possède un magnifique bouddha sculpté sur la paroi de la cavité. À proximité, possibilité de visualiser une célèbre excroissance rocheuse sur un piton calcaire, symbole de la « fidélité de l’épouse »…

En fin de journée, visite du grand marché central de Lang Son, qui propose une grande variété de produits Made In China.

Nuit à l’hôtel.

Note : 

  • Trajet en véhicule de 4 heures - 150 km

Jour 14  Lang Son – croisière dans la baie d’Halong

Après le petit déjeuner, départ de la moyenne région pour le sud-est du delta du fleuve Rouge, traversée de la zone charbonnière de Mao Khe / Uong Bi et arrivée à l’embarcadère vers midi. Formalités d’embarquement à bord d’une belle jonque pour une croisière de deux jours / une nuit dans la baie.

Durant cette croisière, découverte de cet immense chaos de pitons et mamelons karstiques aux formes fantomatiques, émergeants des eaux émeraudes ; de ces pains de sucre aux formes toujours plus tourmentées, criblés d’anfractuosités et de grottes et cachant des lagons inattendus. Le jeu des lumières, des nuages et de la brume crée en outre sur ce paysage marin majestueux des atmosphères irréelles.

La baie a la majesté d’une estampe asiatique mais elle est aussi bien vivante : elle est à la fois la porte de sortie pour les exportations de minerais, le lieu de vie pour nombre de villages flottants vivant de la pisciculture et du tourisme et le lieu de travail des pêcheurs de calmars, dont les embarcations scintillent dans la nuit.

Au programme : visite d’une grotte, balade en kayak ou arrêt sur une petite plage pour profiter d'une très agréable baignade si le beau temps est au rendez-vous.

Repas et nuit à bord.

Note : 

  • Trajet en bateau de 4 heures – 180 km

Jour 15  Baie d’Halong – Hanoi

Dans la baie d'halong, un réveil aux aurores s’impose ! Il offre aux premières heures du jour une quiétude à nulle autre pareille. C’est un moment privilégié pour méditer et/ou prendre un bain matinal !

Le petit-déjeuner buffet est servi à bord, pendant que la jonque se met doucement en route en direction de l’embarcadère. La croisière de retour vous permet de découvrir d’autres coins de la baie.

Débarquement vers midi et reprise du véhicule pour la route de retour à Hanoi. En chemin, arrêt pour visiter la pagode de But Thap (1647), l’une des mieux conservées du Vietnam. Son architecture, sa décoration et ses sculptures sont pour la plupart d'origine et représentent à ce titre un modèle de l’art bouddhiste classique.

Nuit à l’hôtel.

Note : 

  • Transfert de 4 heures - 180 km

Jour 16 Hanoi, journée libre de visite et départ

Nous vous laissons, avec les conseils avisés de votre guide, profiter à votre guise de la capitale vietnamienne. Hanoi ne manque pas d’intérêts culturels, de couleurs, de bruits, d’odeurs et d’animation. Et puis c’est le moment de faire vos derniers achats !

Nos voyages sont sur-mesure, le prix n’est donc jamais fixe pour chaque voyageur d’Amica. Ce dernier varie selon le niveau de prestations, la saisonnalité et les délais de réservations de notre client.

Comptez pour ce voyage une estimation comprise entre 1100 € et 1700 € par personne. À titre indicatif, le tarif médian pour ce voyage pour 4 personnes en moyenne saison est de 1200 € par personne. Le seul prix exact sera celui qui apparaîtra sur votre devis personnalisé et finalisé.

Le prix des vols internationaux n’est pas inclus dans cette estimation.

Ce prix comprend :

  • L’hébergement dans des hôtels indiqués ou similaires
  • Tous les déplacements selon le programme en véhicule privé
  • Les repas comme mentionnés dans le programme)
  • Les guides accompagnateurs francophones pour tout le circuit
  • Droits d’entrée dans les sites à visiter
  • Croisières en bateau mentionnées dans le programme
  • Jonque partagée dans la baie d’Along
  • Les vols intérieurs : Hanoi – Dien Bien.  Vol assuré par Vietnam Airlines
  • Les frais de dossier
  • Les taxes
  • Tous les services logistiques nécessaires pour l’organisation du programme.

Ce prix ne comprend pas :

  • Les vols et taxes d’aéroport internationaux depuis/ vers votre pays
  • Les frais de visa
  • Les pourboires aux guides et chauffeurs (pour guide à prévoir environ de 3 – 4 euros par jour par voyageur et la moitié pour chauffeur si vous êtes contents de leurs services)
  • Les boissons et les autres repas non mentionnés dans le programme
  • Téléphone, dépenses personnelles
  • Tout autre service non mentionné dans la rubrique « Le prix comprend ».
Ce circuit vous intéresse ?

Consultez un Expert Amica pour obtenir un devis gratuit

Personnaliser ce voyage
Press Esc to close