Contactez - Nous
ancien village vietnam
Guide Culturel du Vietnam

Peu d’artisanats peuvent se vanter d’une existence dans la longue durée de l’histoire de l’artisanat traditionnel vietnamien. La vannerie en fait précisément partie. Leur utilisation traditionnelle depuis plusieurs millénaires fait partie intégrante de la culture vietnamienne, chaque famille possédant au moins un objet issu de la vannerie traditionnelle.

paniers vannerie herbes medicinales
Plateau issu de la vannerie contenant des herbes médicinales traditionnelles

Cet art ancestral qui consiste à tresser des matières végétales flexibles comme l'osier, le roseau, le rotin, le souchet et le bambou pour fabriquer divers objets témoigne de l’habileté des hommes à réunir, dans le milieu qui le fait croître, le matériau et la main qui donnera vie à ces objets du quotidien.

La vannerie au service du quotidien

Depuis des temps immémoriaux la vannerie est omniprésente dans la vie quotidienne des Vietnamiens stimulant très tôt leur imagination pour la confection de tout ce qui pouvait leur être nécessaire à moindre coût pour les aider dans leurs tâches du quotidien. La grande diversité des plantes au Vietnam a donné à cet artisanat toute son originalité à une grande variété d’ouvrages qualifiés de « solides souples » et dont la propriété essentielle est la flexibilité permanente. Objets modestes et familiers, on retrouve la vannerie dans une multitude d’usages du quotidien, surtout dans les campagnes vietnamiennes.

paniers peches vannerie
Paniers de pêche issus de la vannerie

Chez les paysans du delta du fleuve Rouge par exemple, on trouve les paniers en rotin où l’on stocke les récoltes ou les nasses en bambou qui permettent de capturer les poissons. Dans les montagnes reculées du nord du Vietnam vous pouvez observer les hottes portées par les tribus montagnardes qui leur permettent de transporter les provisions achetées sur les marchés ethniques ou de récolter herbes, plantes ou denrées agricoles. Le café des hauts plateaux du Centre se récolte à l’aide de grands paniers en rotin tressé alors que dans le delta du Mékong les artisans tressent davantage le roseau ou la jacinthe d’eau pour confectionner nattes, paniers ou encore hamacs pour se laisser bercer par la douceur du sud indolent.

Techniques de la vannerie

couvre chef confection avec latanier
Confection d'un couvre chef avec du latanier

Les techniques de vannerie, fruit du génie et d’un long apprentissage, sont extrêmement nombreuses et variées à travers le Vietnam. Le premier travail intervenant dans la confection d’un article de vannerie est la préparation de la matière première nécessaire. Si le bambou est assoupli grâce à l’usage d’une presse à rouleau, le rotin est quant à lui passé dans un four à vapeur afin de ramollir ses fibres. Le végétal sélectionné est ensuite teint avec une couleur naturelle puis séché. L’artisan de ses mains habiles donne la forme souhaitée à l’objet suivant un entrelacement précis.

Quelques villages spécialisés dans la vannerie

Malgré l’arrivée en force de produits manufacturés en plastique ou en aluminium, la vannerie traditionnelle perdure au Vietnam. On compte à travers le pays plus de 700 villages spécialisés dans cet artisanat millénaire. Si la plupart des produits de la vannerie servent le marché d’exportation, vous pouvez tout de même vous rendre dans l’un de ces villages pour observer le talent de ces artisans qui se transmettent de génération en génération ce savoir-faire qui tient de fierté nationale.

village vannerie phu vinh
Village de la vannerie à Phu Vinh

Dans les alentours de Hanoi, réputés pour abriter un grand nombre de villages d’artisans, vous pouvez vous rendre au village de Phu Vinh où 6000 habitants se consacrent avec minutie à la fabrication d’objets en bambou ou en rotin. A Kim Son, pas très loin de Tam Coc et de la baie d’Halong terrestre, vous pouvez apprécier la beauté et la finesse d’objets en vannerie à base de souchet, notamment les nattes omniprésentes dans la vie quotidienne des Vietnamiens. On mange aussi sur une natte en y disposant les divers plats que l’on y fait la sieste après un bon repas. Dans le sud du Vietnam vous pouvez visiter le village de Thai My, proche des fameux tunnels de Cu Chi, qui perpétue depuis plus de 100 ans l’excellence de la vannerie, activité qui fait vivre plus de 250 familles.

Artisanat respectueux de l’environnement

S’inspirant de la confection des nids par les oiseaux et puisant ses matériaux naturels renouvelables dans la nature, sans la détruire, la vannerie répond aux exigences de notre époque qui se veut plus respectueuse de l’environnement. Acheter de la vannerie à des artisans c’est encourager un tourisme durable et responsable tout en dynamisant l’économie locale. Rencontrer l'authenticité et la simplicité d'un métier bien d'aujourd'hui c’est faire le choix de soutenir un artisanat paysan à dimension humaine, et de ramener souvenirs et cadeaux originaux en étroite relation avec les traditions locales.

Besoin de conseil pour votre voyage ?

Notre conseiller(ère) vous répondra sous 48H

CONTACTEZ-NOUS

Vous aimeriez peut-être également lire

Enterrement au Vietnam

La façon de l'enterrement est conçue par une croyance perpétuelle des vietnamiens

Quelques devinettes vietnamiennes

Il s'agit d'une partie d'ampleur du patrimoine oral, qui s'attache à l'enfance des vietnamiens

La musique vietnamienne

La musique folklorique a eu toujours les faveurs du peuple attachée aux valeurs traditionnelles