Contactez - Nous

Agence locale, spécialiste des voyages sur mesure : Vietnam, Laos, Cambodge & Birmanie

ancien village vietnam amica travel
Guide Culturel du Vietnam

Les Hmong du Vietnam

Hmong Vietnam Amica Travel
Fille Hmong au Sud du Vietnam 

L’ethnie Hmong, divisée en plusieurs groupuscules locaux :

  • Hmong blanc,
  • Hmong fleur,
  • Hmong rouge,
  • Hmong noir,
  • Hmong vert,
  • Na Mieo (le nom de ces groupuscules s’inspire de la couleur des vêtements),

émigrèrent de la Chine au Vietnam entre la fin du XVIIè et le début du XIXè siècle.

Les Hmong au Vietnam

Ils vivent souvent dans les endroits de très haute altitude des provinces de Lao Cai, de Ha Giang, de Cao Bang, de Lang Son et de Lai Chau, de Nghe An, de Thanh Hoa et de Hoa Binh. Les ressources principales proviennent de l’agriculture.

Femme Hmong vert à Ha Giang - Amica Travel
Femme Hmong dans la province de Ha Giang 

Les Hmong ont une architecture spécifique composée de trois travées et de deux appentis. L’autel des ancêtres est disposé dans la travée principale. C’est également dans cet endroit que les gens prennent les repas. Une travée latérale est réservée aux hommes y compris les visiteurs et l’autre travée aux femmes et à la cuisine.

Les jeunes choisissent leurs âmes sœurs

En fait, le mariage par rapt est fréquent sans subir aucune opposition de la famille de la jeune fille. Le garçon en informe ses beaux-parents deux jours après l’enlèvement et demande la cérémonie de noces. Le modèle patrilinéaire et polygamique est encore de rigueur. La jeune femme après le mariage ne peut rentrer chez ses parents qu’avec la permission de ses beaux parents et en compagnie de son mari. Est condamnée la relation de mariage entre les gens du  même lignage. Si le mari meurt, la veuve épouse le jeune frère du défunt. Si ce dernier n’a pas de frère, elle épouse un de ces cousins. En cas de divorce, la femme loge dans la maison d’un notable qui la protège jusqu’au moment de se remarier. Au cas où elle souhaite reprendre sa liberté, elle doit verser à sa belle famille une certaine somme à titre de dédommagement.

Marché ethnique au Nord du Vietnam
Marché ethnique au Nord du Vietnam

Les Hmong se distinguent par leurs vêtements

Le vêtement féminin comprend une jupe ample et un corsage ouvert sur le devant. Les Hmong blanc ont des jupes teintes en tissu écru alors que l’indigo est adopté par les Hmong fleuris, verts ou noirs. Elles marchent pieds nus et portent des jambières. Les hommes mettent des pantalons larges, noués à la ceinture et une courte veste à manches amples. Ils ont des cheveux tombant sur les épaules ou bien rasés, laissant une touffe au sommet de la tête et ont un large turban à la tête. La chevelure de cette ethnie est particulière. Les Hmong blanc se rasent sur le pourtour de la tête et conservent une touffe au sommet du crâne et portent un turban large. Les Hmong fleurie enroulent les cheveux. Les jeunes Hmong vert les laissent tomber librement sur les épaules.

Pour les Hmong, l’accouchement en position accroupie est populaire. Le placenta est enseveli sous le lit si le bébé est une fille et du pied de la colonne principale de la maison si c'est un garçon. Ils inhument les cadavres qui sont déposés sur une planche qu’on suspend devant l’autel des ancêtres ou sur un blanc installé en travers de la porte.

La fête la plus importante se célèbre en septembre selon le calendrier occidental. Durant les trois jours de fête, ils ne mangent pas de légumes. Les jeunes aiment jouer de la flûte de Pan. Leur vie artistique est très variée.

Envie de rencontrer les Hmong (les Miao) au Vietnam ?

Découvrez nos circuits exclusifs, permettant d'être au plus près de ce peuple : 

 

Besoin de conseil pour votre voyage ?

Notre conseiller(ère) vous répondra sous 48H

CONTACTEZ-NOUS

VOUS AIMERIEZ PEUT-ÊTRE ÉGALEMENT LIRE

amica travel

Les Miao

La population Miao au Vietnam forme la quatrième plus importante minorité ethnique du Vietnam
amica travel

Les Thaï

Quelles sont les différences entre l’ethnie Thaï et les autres ethnies ?
amica travel

Les Khmer

Les Khmer possèdent une grande expérience dans l’irrigation et la riziculture en terrain inondé