Amica Travel Vietnam Nous contacter

Agence locale, spécialiste des voyages sur mesure : Vietnam, Laos, Cambodge & Birmanie

Guide culturel du Vietnam

Femme Miao à Sapa
Femme Miao à Sapa, Vietnam

Origines et population des Miao

Les Miao, ou Hmong, font partie des 54 groupes ethniques recensés au Vietnam. La population Miao au Vietnam est estimée à 1,2 millions formant la quatrième plus importante minorité ethnique du Vietnam. 

Les premiers Miao, une centaine de familles des lignées Lù et Giàng, sont rentrés au Vietnam il y a environ 300 ans en passant du Guizhou en Chine à la région de Dong Van et Meo Vac, province de Ha Giang située à l’extrême Nord-Est du Vietnam. Des groupes importants vivent encore dans les provinces chinoises montagneuses du Sud-Ouest : le Guizhou, le Sichuan et le Yunnan. 

Vaincus par le nombre pendant leurs interminables guerres contre les Chinois, ils ont commencé très tôt à se réfugier dans les montagnes difficiles d’accès du Nord du Vietnam, migrant de crête en crête au fur et à mesure de l’épuisement des sols, déjà pauvres, par la culture sur brûlis.

Le père Savina écrivait en 1930 dans son Histoire des Miao « Ce peuple a fait son entrée dans l’histoire les armes à la main, il y a plus de 4000 ans, et ces armes, il ne les a jamais déposées depuis. Depuis plus de 4000 ans, il a été obligé de combattre constamment pour sa liberté. Aucun autre peuple au monde n’a jamais payé aussi cher sa place au soleil ».

La province du Guizhou dans le Sud de la Chine était pour eux le pays de Cocagne (un temps doux, des précipitations généreuses et des ressources naturelles abondantes). Derniers arrivés au Vietnam ils n’ont pu investir les plaines fertiles déjà occupées et se sont regroupés sur les sommets des massifs montagneux, souvent escarpés et isolés. Mais les Miao sont de grands travailleurs et de ce fait peuvent se targuer d’être parfaitement autosuffisants. Les récoltes principales incluent le riz, le maïs, les pommes de terre, le sorgho chinois, les haricots, le colza, les arachides, le tabac, la canne à sucre, le coton, le chanvre et le thé. Peuple de montagne et habiles riziculteurs, ils ont sculpté et façonné à la seule force des bras des montagnes entières de rizières en terrasses.

C’est dans ses fabuleux décors signant certains des plus beaux tableaux d’Asie qu’il est possible de les rencontrer. Oui mais lesquels ? Miao blanc, rouge, noir, vert, bariolé…? Farouchement attachés à leur culture, les traditions vestimentaires des Miao sont encore très vivantes et c’est aux costumes des femmes que vous pouvez reconnaître l’appartenance à un groupe.

La tenue traditionnelle des Miao

A ce sujet, les costumes des femmes sont très variés ; ils se composent d’une jupe, d’une blouse, d’une courte cape dans le dos, d’un tablier couvrant la jupe devant, d’une longue ceinture faisant plusieurs fois le tour de la taille et nouée derrière, et de jambières. Les coiffes dépendent des clans. Le costume des femmes Miao bariolé est célèbre pour la complexité de ses dessins (il faut de 4 à 6 mois pour broder à la main un costume complet). Elles portent de nombreux bijoux en argent : boucles d’oreilles, bracelets, et un collier composé d’un demi-cercle à l’arrière du cou et de chaines pendant sur la poitrine. Les hommes portent un pantalon large et une tunique à col « mao » et manches longues de couleur indigo. Souvenir des Français, beaucoup, dont ceux de Dong Van, portent un béret basque.

Si vous séjournez dans la région du Nord du Vietnam, ne manquez sous aucun prétexte un des nombreux marchés hebdomadaires où se pressent différentes minorités ethniques montagnardes dont les Miao. Codes, coiffure, ruban, couleur, tout est message. Car prétextant parfois l'achat d'un peu de victuailles ou de quelques outils, les Miao affluent au marché dans le but de faire des achats, bien sûr, mais pas seulement. La rencontre, même furtive, avec l'âme soeur, est aussi au programme. Et puisque tradition respectée n’interdit pas la coquetterie, les femmes Miao sont souvent les plus belles non pas pour aller danser mais bien pour aller au marché !

Où rencontrer les Miao ?

Présents principalement dans les provinces de Lai Chau, Lao Cai, Yen Bai et Ha Giang, il est facile d’inclure un module de voyage permettant la rencontre avec les Miao, peuple fier, fascinant, à l’énergie joyeuse dont la chaleur de l’accueil fait de votre voyage une nouvelle et heureuse surprise.

Pour rencontrer les Miao au Vietnam : 

Découvrez nos suggestions de circuits : 

Besoin de conseil pour votre voyage ?

Notre conseiller(ère) vous répondra sous 48H

Contactez-nous

Vous aimeriez peut-être également lire

Les Hmong

L’ethnie Hmong vivent souvent en haute altitude avec une architecture spécifique

Les Tay

Comme toute ethnie, les Tay ont leurs propres coutumes, leur langue et leur propre mode de vie

Les Cham

Le groupe des Cham représente essentiellement au Cambodge et au Centre du Vietnam

Pour découvrir le vietnam

habitants marché ethnique Ha Giang

Hors des sentiers battus / Vietnam

Peuples des cimes

Un voyage totalement hors des sentiers battus, placé sous le signe de la rencontre et du partage, à travers les plus beaux secteurs montagneux

11 jours à partir de 865€

riziere en terrasse tam coc ninh binh

Incontournables / Vietnam

Vietnam Nature et Culture

Un voyage placé sous le signe de l’immersion, à travers tous les immanquables du Vietnam, ponctué d’étapes hors des sentiers battus

15 jours à partir de 1685€

paysages calcaires Ninh Binh Vietnam

Incontournables / Vietnam

Incontournables du Nord Vietnam

Un voyage de découverte à travers les sites naturels et culturels les plus connus du Nord Vietnam, agrémenté de nuits chez l’habitant

10 jours à partir de 850€

mekong saigon siem reap

Combiné / Vietnam, Cambodge

Au fil du Mékong, de Saïgon à Siem Reap

Après un périple hors des sentiers battus dans le delta du Mékong, remontez le Mékong en bateau, jusqu’à la capitale du pays khmer

12 jours à partir de 1235€