Contactez - Nous

Agence locale, spécialiste des voyages sur mesure : Vietnam, Laos, Cambodge & Birmanie

ancien village vietnam amica travel
Guide Culturel du Vietnam

Les San Diu

Femme San Diu Vinh Phuc Amica Travel
Femmes San Diu à Vinh Phuc


Origine et la population des San Diu

L’ethnie San Diu, appelée également San Deo, Man Quan Coc, Man Vay Xe ou Trai Dat est originaire de Guangdong, en Chine. Vers le milieu du XVIIe siècle, ils émigrèrent au Vietnam et formèrent des communautés souvent au piedmont ou dans la moyenne région du pays. En 2009, on  comptait environ 146 821 individus de cette ethnie vivant dans les provinces au Nord du Vietnam telles que : Quang Ninh, Bac Giang, Thai Nguyen, Vinh Phuc, etc.

Les San Diu vivent souvent dans des maisons bâties à même le sol, le toit soutenu par des colonnes ou des murs en chaume ou en terre cuite. Avant, les communautés San Diu étaient de petite taille, mais maintenant, on trouve plusieurs villages regroupant des centaines de foyers San Diu tels que Lap Thach ou Dao Tru (province de Vinh Phuc).

Bien que la culture San Diu soit beaucoup influencée par celle des Viet du fait de la longue cohabitation entre les deux ethnies, les San Diu conservent encore leurs costumes traditionnels uniques.

La tenue traditionnelle des San Diu

L’habit des femmes San Diu se compose de plusieurs éléments : un turban noir, un pagne formé de plusieurs pièces qui descend jusqu’aux tibias, une longue robe de couleur indigo foncé, un cache-seins blanc, une longue ceinture et des jambières. Pour compléter leur tenue, les femmes San Diu portent des parures, des colliers, des bracelets, des boucles d’oreilles et des chaînes en argent.

Quant aux hommes, à l’occasion des fêtes, chacun porte un turban en mousseline autour des cheveux, une tunique noire, un pantalon blanc et des souliers.

La vie quotidienne des San Diu

À travers ces costumes traditionnels, on peut découvrir non seulement les caractéristiques uniques qui distinguent les San Diu des habitants des autres ethnies mais également l’habileté des femmes San Diu qui tissent les étoffes et les teignent elles-mêmes à l’indigo.

Comme les Viet, les San Diu pratiquent la culture du riz en rizières inondées et en brûlis. Ils mangent souvent du riz mélangé avec du mais, de la patate ou du manioc. Après le repas, comme les Nungs, ils boivent encore un bol de soupe de riz.  

Dans les pratiques religieuses San Diu, le culte des ancêtres et des génies de l’agriculture tient la place la plus importante. Dans chaque famille, on pratique encore le culte du Génie du Foyer.

Le mariage des San Diu

En ce qui concerne le mariage des San Diu, cela dépend étroitement de « l’examen des âges » du futur couple. La famille San Diu est patriarcale. Les San Diu sont monogames mais l’homme peut prendre une deuxième épouse notamment au cas où la première ne lui a pas donné d’héritiers.

La pratique artistique la plus connue des San Diu est le chant « Soong Co ». Il s’agit de chansons alternées durant souvent plusieurs nuits d’affilées, présentées par des jeunes hommes et  jeunes filles San Diu.

Les instruments de musique des San Diu sont très variés, on peut citer la trompette, la flûte en bambou, le cor, le tambour de peau, la cymbale. Les danses et la musique traditionnelles sont surtout au service du culte.

Sources : DANG Nghiem Van, CHU Thai Son et LUU Hung, Ethnies minoritaires du Vietnam, 2010, The Gioi, Hanoi. 

Où partir pour rencontrer les San Diu ?

Découvrez nos circuits au plus près des peuples : 

Besoin de conseil pour votre voyage ?

Notre conseiller(ère) vous répondra sous 48H

CONTACTEZ-NOUS

VOUS AIMERIEZ PEUT-ÊTRE ÉGALEMENT LIRE

amica travel

Les San Diu

Les San Diu gardent encore leurs caractéristiques malgré l'impact de la culture des Viet
amica travel

Les Sedang

Dans le village des Sedang, les gens riches et pauvres cohabitent sur un pied d’égalité.
amica travel

Les Giay

Les Giay ont un riche patrimoine culturel reflétant divers aspects du mode de vie traditionnel.