Contactez - Nous

Agence locale, spécialiste des voyages sur mesure : Vietnam, Laos, Cambodge & Birmanie Demande de devis

Amica Travel vous offre à travers ses “Secrets d’ailleurs” des expériences intenses et émouvantes, comme rarement vous en vivrez.

Bougez selon votre humeur du moment

Vous êtes l’artisan et le créateur de votre circuit. La durée du séjour, l’itinéraire, les prestations sur place, tout est 100% personnalisable.

Retrouvez nos suggestions de circuits

L’équipe d’Amica Travel souhaite vous faire découvrir et aimer l’Asie du sud-est, la magie de ses paysages, la variété de ses cultures et l’hospitalité de ses populations.

Les Phu La

A l’extrême Nord du Vietnam, à la frontière chinoise se trouvent les hauts plateaux de la province de Lao Cai, de Lai Chau, de Son La, de Ha Giang. Ces hauts plateaux sont essentiellement habités par les minorités ethniques dont les Phu La . 

Les Phu La se composent d’environ 6.500 habitants divisant en plusieurs groupuscules locaux : Phu La Lao , Phu La Den , Phu La Han … Ils sont présents assez tôt au Nord-Ouest du pays et vivent en sédentaires surtout à mi-pente des montagnes de la haute région . Dans la région de Bac Ha (Lao Cai) , ils vivent groupés dans des hameaux à côtés des Hmong, des Dao et des Hoa. Leur maison traditionnelle est construite soit à même le sol soit sur pilotis. 

Maison traditionnelle des Phù Lá

Pour les Phu La, l’agriculture joue le rôle important dans la vie quotidienne. Ils cultivent principalement le riz et le mais sur les brulis et les rizières en terrasse, mais aussi des légumes et des haricots. En dehors de la riziculture, les Phu La maintiennent jusqu’à maintenant la culture du coton, le tissage pour satisfaire les besoins en vêtements de la famille. Profitant des moments où elle est à la maison, la femme démêle le coton et elle le file sur le chemin au brulis. 

Femme Phù Lá

Normalement, les Phu La mangent du riz ordinaire, prennent deux repas principaux, tôt le matin et le soir. Il y a quelques plats préférés tels que le riz gluant, les plats de poisson, la viande relevée avec du riz grillé et broyé, les épices, le piment, les herbes aromatiques, la viande grillée…

Chez les Phu La, les femmes portent le costume différent selon leurs groupuscules. La plupart des femmes se vêtent un pantalon, une veste longue ouverte sur le devant ou une veste courte ouverte sous une aisselle. Seule la femme de Phu La Lão portent une jupe, une veste à décolleté carré qui s’enfile par dessus la tête, à la fois brodée et ornée de verroterie, et une ceinture ornée de coquillages de montagnes. Quant aux hommes, leur costume a des traits particuliers, très originaux, qui se traduisent par des ornements de verroterie aux dos, aux bordures de la veste. Les hommes et les femmes Phu La portent un sac de tissu en bandoulière. 

Femme Phù Lá

Dans l’organisation sociale des Phu La, les liens de voisinage tiennent un rôle essentiel. Dans les travaux des champs, les familles s’entraident souvent. Quand une famille a une affaire importante comme mariage, construction d’une maison, funérailles, elle est aidée par les autres membres du village. 

Dans la vie spirituelle, les Phu La pratiquent le culte des ancêtres mâles pour qu’ils protègent leur santé et celui des ancêtres femelles pour qu’elles protègent la culture des champs. En particulier, cette ethnie est connue par une grande variété de genres des arts et cultures dont une trésor de littérature folklorique, des contes populaires. Ils utilisent la trompette et le tambour. Les jeunes aiment les chants et alternés. 

Source : Mosaique Culturelle des ethnies du Vietnam (Maison d’édition de l’éducation - 2003)

Envie de rencontrer les Phu La ?

Consultez le circuit exclusif d'Amica Travel : Au pays des hommes fleurs. Ce programme vous permettra de faire une expérience unique dans le territoire des Phu La.